Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Recherche

Entrevue avec Cynthia Marcotte – Cuisine & Dopamine

Entrevue avec Cynthia Marcotte – Cuisine & Dopamine
Cidre Entrevue Nutrition Pomme Recette

Bonjour Cynthia, nous vous avons connu grâce à Instagram où vous alimentez vos publications avec vos nombreuses images et stories.

Votre chaîne YouTube “Cuisine & Dopamine” avec plus de 300 vidéos dynamiques et éducatives où vous démystifiez les croyances alimentaires.

Votre site cuisinedopamine.com regorge de recettes classées par catégorie (Déjeuner, Desserts, Sur le pouce, Collations, Plats principaux et Végétarien). Vos recettes sont inspirantes et pleines de couleurs, on adore d’ailleurs vos photos.

Vous venez de faire le lancement de votre livre “La Faim” où vous nous invitez à réfléchir à notre relation à la faim. Votre approche déculpabilisant que l’on retrouve aussi dans la plupart de vos vidéos démontre que vous êtes une nutritionniste hors de l’ordinaire qui a le mérite d’être connu par les jeunes autant que par les adultes.

Nous aimerions savoir quel est votre pomme du Québec préférez et pourquoi ?

Je dirais que ma pomme favorite est la Spartan. Je la trouve parfaite pour faire de la compote de pommes “zéro déchet”. J’utilise les fruits entiers, incluant la pelure et le trognon (sans les pépins, évidemment) et j’y ajoute aussi des aromates de saison. À mon avis, la saveur de cette variété de pomme se marie à merveilleusement bien avec celle de la fleur de lavande.

J’ai aussi l’habitude de me concocter des “croustilles” de pelures de pommes lorsque je n’intègre pas ces dernières à mes recettes. Pour ce faire, je mélange tout simplement les morceaux de pelure avec de la cassonade et de la lavande séchée moulue. Voici la recette qui se retrouve sur mon site web si vous désirez essayer cette option réduisant le gaspillage alimentaire.

Le duo pomme-beurre de noix est une de mes alternatives favorites lors de la collation précédent mes entraînements. J’aime aussi ajouter des petits cubes de pommes dans mon yogourt grec nature préalablement mélangé avec de la poudre de beurre d’arachides et du sirop d’érable. C’est divin avec une poignée de granola fait maison (avec de la compote de pommes, c’est encore mieux!).

Est-il important pour vous d’utiliser des produits du Québec ?

Je crois que notre terroir regorge de belles options savoureuses et nutritives. Puisqu’on a la chance de posséder une incroyable panoplie d’aliments locaux, je ne vois pas pourquoi on n’en profiterait pas au maximum. D’ailleurs, l’une des choses que j’apprécie tout particulièrement des aliments cultivés ici est qu’ils se rendent jusqu’à nos assiettes très rapidement. Ceci nous permet de profiter du plein potentiel de ces aliments, autant du point de vue de leur goût que de leurs valeurs nutritives.

J’adore aussi avoir la possibilité de me rendre dans les vergers/champs pour cueillir moi-même mes fruits et légumes. Il s’agit d’une expérience extraordinaire qui nous permet de faire le lien entre les aliments et toute l’amour qu’il y a derrière la culture de ceux-ci. Avoir la possibilité de croquer dans une pomme fraîchement cueillie, ça n’a pas de prix!

Utilisez-vous du cidre dans certaines de vos recettes et quel est votre préféré ?

Je cuisine rarement avec du cidre, mais quand je le fais j’apprécie la saveur que ça apporte à mes repas. Lorsque j’en ai en extra à la maison que je n’ai pas eu l’occasion de boire, j’aime bien l’utiliser pour déglacer ma poêle après avoir fait sauter des légumes variés. Par exemple, c’est délicieux avec des poireaux, des champignons, du chou-fleur et de l’ail!

Nous avons aussi l’habitude de faire nos propres boissons fermentées à la maison (ex: cidre de pomme, bières, kombucha). Dans plusieurs de nos recettes, nous avons intégré des pommes québécoises en tant qu’élément central de ces boissons.

Visitez-vous certains vergers ou cidreries chaque année? Si oui, lesquels?

J’ai la chance de visiter des vergers de la région de la Montérégie chaque année. L’un de mes favoris est le Potager Mont-Rouge Halte Gourmande, située à Rougemont. On peut y faire de l’autocueillette et en profiter pour faire le plein de mets et desserts cuisinés sur place à base des pommes récoltées. J’aime tout particulièrement leurs beignes et pain aux pommes frais, c’est incroyable à quel point ils sont moelleux et savoureux. L’amatrice de dessert en moi est comblée à tout coup!

Après la sortir de votre livre, que mijotez vous comme projet ?

Ma tête bouillonne toujours de nouveaux projets, c’est ce qui me passionne par-dessus tout de mon métier. J’apprécie tout particulièrement cette chance que j’ai de pouvoir choisir mes prochains mandats et gérer mon propre horaire. C’est également un plaisir de m’inspirer des suggestions des membres de ma communauté afin de me lancer dans de nouveaux défis.

Concernant ma chaîne YouTube, j’ai prévu faire des séries au sujet du ‘’dumpster diving’’ ou de l’alimentation à base de déchets. J’aimerais aussi parler (et possiblement tester!) la diète crudivore, dans l’objectif de démystifier cette pratique très controversée et non recommandée.

Autrement, j’ai aussi travaillé fort sur une nouvelle formation en nutrition qui sera disponible sur mon blogue. Il s’agit d’une dizaine de vidéos comprenant des conseils nutritionnels, des recettes, des indications de mealprep, une liste d’épicerie et une tonne d’autres documents complémentaires au sujet de l’approche FODMAP. Celle-ci est destinée aux gens souffrant de troubles digestifs tels que le syndrome de l’intestin irritable, ou la constipation chronique.

Est-ce que la pomme est un ingrédient de choix pour vos recettes ?

J’ai absolument toujours des pommes à la maison. En plus d’en avoir des fraîches au frigo, j’aime avoir de la compote de pomme faite maison dans mon congélateur puisque c’est pour moi un essentiel lorsque je cuisine des p’tites gâteries sucrées. Les crêpes, les gaufres, les muffins et le granola sont de très bonnes options dans lesquelles vous pouvez en ajouter. J’en mets d’ailleurs dans ma recette de ‘’Pancakes aux épinards garnis de fraises et de kiwis’’ qui se retrouve dans mon livre ‘’La Faim: Comment l’apprivoiser’’.

Les pommes peuvent aussi se frayer une petite place dans mes sandwichs, mes salades, mes potages ainsi que plusieurs recettes de mijotés . Lorsqu’elles sont réduites en purée, elles ajoutent aussi une belle petite touche de sucré à une sauce BBQ ou une vinaigrette.

Voici quelques recettes trouvez sur le site

Cuisine et Dopamine